APPRENDRE LA SAGESSE ET LA SÉRÉNITÉ

Au terme, la paix du cœur…

– Comment connaître aujourd’hui la paix du cœur ?

Pape Shenouda* :

– Si nous sommes troublés par des événements ou des agressions extérieures,

c’est de notre propre responsabilité.

Jean Chrysostome disait qu’on ne peut pas blesser quelqu’un

si celui-ci ne veut pas être blessé.

Si une personne vous met en colère, ce n’est pas elle la responsable,

c’est qu’il y a de la colère en vous.

S’il n’y avait pas de colère en vous, qui est-ce qui lui aurait répondu ?

Mettez du feu dans l’eau, le feu ne brûle pas l’eau, le feu n’est pas nourri par l’eau. Mettez du feu dans du coton, le feu est nourri, il s’enflamme.

La colère qui est en vous nourrit la flamme ; la paix qui est en vous l’éteint.

Cessez de dire : cette personne m’énerve ; dites plutôt : je M’énerve avec elle.

Elle ne peut réveiller que ce qui est déjà en vous.

C’est pour cela que le sage n’accuse jamais personne, il s’accuse lui-même.

Mettez des cendres dans un verre d’eau, celui-ci sera pollué.

Mettez ces mêmes cendres dans un océan, elles seront vite oubliées.

Avez-vous le cœur comme un verre d’eau ou comme un océan ?

Jeudi 28 octobre 1993, au monastère de Saint-Bichoy, Égypte

Pape Shenouda est la plus haute autorité de l’église Copte d’Egypte.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s